top of page

Et si nous vous parlions d'assemblage ?



Les vins d’assemblage s'opposent aux vins dits “mono-cépages” que l’on retrouve particulièrement à l’étranger. Plusieurs formes d’assemblages sont possibles afin de révéler la complexité d’un vin.

On dénombre trois types d'assemblages :

  • Les assemblages de cépages

  • Les assemblages de millésimes

  • Les assemblages de terroirs ou de parcelles

Nos cuvées sont issues d’assemblage de parcelles et de cépages.

Dans l’appellation Pic Saint-Loup, les cuvées doivent être composées de 50 % minimum de syrah, cépage emblématique de notre terroir. Le grenache et le mourvèdre servent de cépages secondaires. En cépages accessoires nous pouvons utiliser le carignan, le cinsault, la counoise, le morrastel, ainsi que le grenache gris pour les rosés.


Concrètement, comment fait-on ?

L’assemblage consiste à réunir des vins de parcelles ou de cépages différents.

Il peut être effectué à différent moment avant la mise en bouteille. Le maître de chais ou le vigneron (avec ou sans œnologue) grâce à sa connaissance, son expérience assemble des vins en fonction du style précis qu’il veut exprimer. Chaque millésime donne lieu à un assemblage nouveau.

Au Château Boisset, une partie de nos assemblages se pratique directement à la récolte, notamment pour les syrahs et les grenaches. Pendant les vendanges, nous sélectionnons les parcelles qui seront vinifiées ensemble.

Avant la mise en bouteille, nous dégustons des échantillons de toutes nos cuves et effectuons l’assemblage final pour l’élaboration de nos cuvées.


Pourquoi réaliser un assemblage ?


En œnologie, l’assemblage permet d'obtenir des vins plus riches et plus complets. En effet, en assemblant des cépages complémentaires, on cherche à obtenir le meilleur résultat possible. Tous les cépages ne possèdent pas les mêmes caractéristiques aromatiques et gustatives. Aussi, pour être sublimés, certains cépages ont besoin d'être associés à d'autres afin de donner un produit plus séduisant. Ainsi, on peut choisir d'atteindre le bon équilibre en enrichissant la gamme aromatique, en ajustant les tanins ou la vivacité.

La pratique de l'assemblage peut aussi permettre de restituer la typicité d'un vin d'une année sur l'autre selon les récoltes. De cette façon, on va chercher à retranscrire le caractère qui contribue à la renommée d'un vin pour garantir au consommateur une similarité dans les traits du vin, d'une année sur l'autre. Cette pratique permet donc de proposer des vins aux profils divers afin de s'adapter à des publics n'ayant pas les mêmes goûts et les mêmes préférences.



76 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page